Follow by Email

donderdag 7 juni 2012

Grille Nou Maulin, hekwerk, fence

Op de Belgische mailinglist is Marc Legros een discussie gestart over de noodzaak van een nieuw hek in de Nou Maulin; omdat het oude hek los is gaan zitten, maar ook omdat de grot langzaam aan het dichtslibben is en dit waarschijnlijk door het hek veroorzaakt wordt. Tijd om na te denken over creatieve oplossingen:


La grille du nou maulin n'est plus fixée, ses dernières attaches ont cédé.
Cette grille a été placée il y a 25 ans, dans le but de retenir les débris obstruants, en particulier les débris plastiques imputrescibles.
A cette époque, le Nou Maulin s'ensablait; pour vous donner une idée, la descente de l'autre coté du bénitier se faisait sur une pente d'alluvion; actuellement c'est une désescalade.
Les coupables désignés alors étaient les déchets plastiques qui, en se coinçant entre les blocs, formaient des barrages non dégradables derrières lesquels s'accumulaient les alluvions, diminuant ainsi les écoulements ce qui accentuait une sédimentation généralisée.
Il est difficile de conclure s'il étaient effectivement responsables de l'alluvionnement, mais il faut bien constater que depuis la pose de la grille, le Nou Maulin se désensable lentement mais surement.
Peut-être l'alluvionnement était-il du autant aux déchets dégradables (branches) qu'aux plastiques.
Peut-être le désensablement est-il simplement du aux mètres cube d'alluvions retenus avant la grille et sortis régulièrement à dos d'homme ?
Toujours est-il que la question du remplacement de la grille se pose.
Faut-il le faire ?
Faut-il le faire à l'identique ?
Voici quelques réflexions:
A la première question je répondrais oui, car ne pas le faire exposerait au risque d'un nouvel ensablement, plus rapide à se mettre en place qu'à ce résorber.
A la seconde, non, pour la façon de la disposer et pour son emplacement.
Disposition de la grille:
la grille actuelle est inclinée, le bas vers l'aval; les déchets obstruants ont donc tendance à se coincer au bas de la grille, formant un barrage devant lequel les sédiments s'accumulent, réduisant la section utile de la grille.
Une grille inclinée le haut vers l'aval, et si possible fortement inclinée, aurait tendance à pousser les déchets dans le haut de la grille tout en laissant passer les sédiments dans le bas. A condition bien sur que la grille aille jusqu'au plafond.
Et ce d'autant plus si la grille comporte uniquement des montants verticaux côté amont.
Emplacement de la grille:
Plus la grille est loin, plus il faut d'efforts pour sortir les déchets.
En outre, à son l'emplacement actuel, la grille ne filtre qu'une partie du courant, l'autre passant par le shunt à droite; un gros tronc d'arbre s'y est d'ailleurs encastré.
Le porche et la première galerie sont trop grands pour y envisager la pose d'une grille.
Par contre, juste avant la salle de la grille actuelle, il y a une galerie basse de forme eliptique par laquelle passe tout le courant.
Mais fermer toute cette section avec une grille, pourrait ralentir fortement le courant si elle se bouche au cours d'une crue; sans compter qu'il faut laisser passer les spéléos.
Alors peut-être qu'une disposition en chicane de 2 ou 3 grilles n'occupant que 2/3 de la largeur permettrait de filtrer les déchets tant que les grilles ne sont pas pleines sans pour autant empécher l'eau de circuler après.
D'autres points de vue ?
Marc


http://www.speleo.be/mailing/

Geen opmerkingen:

Een reactie plaatsen