Follow by Email

woensdag 31 december 2014

Message de Spéléo-Secours

Bonjour à tous,

Je fais échos ici de quelques discussions sur la liste réservée au Spéléo-Secours ou entre Conseillers Techniques.

Pour info : le 21/12, une équipe a eu quelques heures de retard dans leNou Maulin. En effet, certains passages étaient remplis d’eau. Une intervention du Spéléo-Secours a été déclenchée, ce qui a permis d’aider l’équipe, déjà sur le chemin du retour.

À retenir :
1.    Le Maulin reste une cavité particulière en période de hautes eaux. Ce n’est pas parce que l’eau ne s’écoule pas dans le porche que la grotte est dépourvue de pièges ! Après une crue, il faut parfois plusieurs jours avant que les galeries basses ne se « vident » et libère le passage. Il se peut aussi qu’après une crue, la physionomie de certains passages change radicalement, déplacement important de remplissages, bouchons de débris de bois et plastiques (vécu lors d’un autre secours). Il est dès lors indispensable de bien connaître l’itinéraire et d’adapter sa descente. En particulier, s’assurer que les galeries basses sont accessibles avant de rappeler sa corde, et prévoir le matériel de remontée ! ! !

2.    le site aqualim permet de se faire une idée de la situation avant une visite au Maulin:http://aqualim.environnement.wallonie.be/login.do station L6650 au-dessus de 20-25 m3/s environ la Lomme déborde par-dessus la digue. La montée en débit peut être rapide, il faut tenir compte du débit du moment et des précipitations récentes qui doivent encore descendre de l'Ardenne.

3.    Depuis la percée de l’entrée supérieure, on constate une augmentation des visites en période « critique ». Il n’est pas inutile de préciser que bon nombre de passages restent dangereux en période de hautes eaux et que le sentiment de sécurité induit par les différentes entrées ne doit pas inciter à relâcher sa vigilance. Le fonctionnement des galeries basses, et le pied des éboulis en périodes de crues est encore très très mal connu. La prudence est donc de rigueur.

4.    Ceci est vrai pour d’autres cavités. Ces dernières semaines, nous avons connu quelques épisodes pluvieux très importants : plusieurs rivières ont atteint leur cote d’alerte. Pourtant, quelques spéléologues très expérimentés ont été surpris par de hautes eaux, à l’entrée ou dans certaines cavités, sans conséquences fâcheuses. Lorsque le sol est saturé, la moindre pluie arrive très rapidement dans les trous. Regardez la météo.

5.    L’équipe égarée dans le Moulin s’est mis en attente pendant que les plus expérimentés cherchaient (et trouvaient) le chemin dans le Gruyère 2. Elle disposait d’assez de couvertures de survies. Chacun d’entre vous DOIT en avoir une sur soi en permanence.

6.    Assurez-vous que, dans chaque équipe, une personne à l’extérieur connaisse l’heure de sortie prévue et l’heure d’alerte des secours (retard anormal). Cette personne doit connaitre le numéro d’appel du Spéléo-Secours, le lieu de la descente (y compris s’il y a changement d’objectif) et, si possible, la composition approximative de l’équipe (nombre de personnes, présences d’enfants...). En aucun cas, cette personne ne doit faire appel au 112 directement. Évitez également que d’autres conjoints inquiets ne téléphonent tous azimuts. Pour cela, il suffit qu’elles sachent aussi qui est chargé du contact. Une règle facile: l’organisateur de l’activité règle aussi cet aspect.

Pour le Spéléo-Secours,
Benoît Lebau

Samengevat:
De Nou Maulin blijft een speciale grot in periodes van hoog water. Het is niet omdat het water niet overloopt in de porche dat er geen valstrikken zijn elders in de grot. Na een crue duurt het dikwijls meerdere dagen voordat de onderste zalen terug leeggelopen zijn en de doorgang weer vrij is. Het kan ook dat na een crue de fysionomie van sommige passages radicaal wijzigt, grote hoeveelheden vulsel zijn verplaatst, passages zijn dichtgeslibd en geblokkeerd door hout en plastic. Het is daardoor noodzakelijk om er goed de weg te kennen en soms de voorziene route aan te passen. Men moet zich zeker vooraf er van kunnen verzekeren dat de onderste zalen toegankelijk zijn, alvorens het rappeltouw door te trekken en je moet ook altijd klimmateriaal voorzien om eventueel te kunnen terugkeren.
Sinds het bestaan van de boveningang is er een stijging van het aantal bezoeken tijdens de kritische periode. We willen zeker benadrukken dat vele passages tijdens periodes van hoog water gevaarlijk blijven en dat het gevoel van veiligheid omdat er meerdere uitgangen zijn, niet mag leiden tot minder waakzaamheid. De werking van de onderste galerijen en de voet van het blokkenstort in tijden van crue, is nog steeds zeer slecht gekend. Voorzichtigheid is dus zeker altijd de regel.

Geen opmerkingen:

Een reactie plaatsen